Le Cese défend une consigne mixte

On parle de nous
15 novembre 2019

Dans une résolution adoptée le 13 novembre, le Conseil économique, social et environnemental se prononce pour la fin des modèles de consommation et de production du tout-jetable et du plastique à usage unique.

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) vient de s’inviter dans le débat autour du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (Lec). Le 13 novembre, il a adopté une résolution intitulée La Valeur de la matière première secondaire : l’exemple de la consigne, proposée par la section des activités économiques et dans laquelle il « appelle tous les acteurs à poursuivre les négociations en faveur d’un dispositif de consigne efficace, responsable et équitable », ces discussions devant associer « toutes les parties prenantes concernées ». L’équilibre du texte découle directement de l’exposé des motifs, qui recense « un rejet du tout-jetable », « un projet de loi qui pose le principe de la consigne » et les « intérêts divergents » des consommateurs, fabricants de boissons, commerces de proximité et distributeurs, collectivités, recycleurs et associations environnementales.

Consulter la totalité de l’article

Contact presse

Pour plus d’informations, demande de visuels, contact pour interview, lieux de reportage, n’hésitez pas à contacter :

ADOCOM
11, rue du Chemin Vert
75011 PARIS
Tel : 01.48.05.19.00
Fax : 01.43.55.35.08
Email : adocom@adocom.fr

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informés de toutes les actualités du marché de la boîte-boisson

s'abonner

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de visite

J’aCCEPTE